EXCURSIONS DAGUERRIENNES

Excursions Daguerriennes - [page de titre] Vues et monuments les plus remarquables du globe - 1842 - LEREBOURS - Inv. 2004.16.1

Excursions Daguerriennes - [page de titre] Vues et monuments les plus remarquables du globe - 1842
Noël-Marie Paymal LEREBOURS
Lithographie
H.  27 x L. 76 cm
Inv. 2004.16.1

 

Excursions Daguerriennes - [p.77] Colonne de Juillet à Paris - 1842 - LEREBOURS - Inv. 2004.16.1

Excursions Daguerriennes - [p.77] Colonne de Juillet à Paris - 1842
Noël-Marie Paymal LEREBOURS
Lithographie
H. 27 x L. 76
Inv. 2004.16.1

Excursions Daguerriennes - [p.129] Le Duomo et la Tour Penchée à Pise - 1842 - LEREBOURS - Inv. 2004.16.1

Excursions Daguerriennes - [p.129] Le Duomo et la Tour Penchée à Pise - 1842
Noël-Marie Paymal LEREBOURS
Lithographie
H. 27 x L. 76 cm
Inv. 2004.16.1

Excursions Daguerriennes - [p.215] Moscou en couleur - 1842 - LEREBOURS - Inv. 2004.16.1

Excursions Daguerriennes - [p.215] Moscou en couleur - 1842
Noël-Marie Paymal LEREBOURS
Lithographie
H. 27 x L. 76 cm
Inv. 2004.16.1

Excursions Daguerriennes - [p.219] Vassili blagennoï à Moscou - 1842 - LEREBOURS - Inv. 2004.16.1

Excursions Daguerriennes - [p.219] Vassili blagennoï à Moscou - 1842
Noël-Marie Paymal LEREBOURS
Lithographie
H. 27 x L. 76 cm
Inv. 2004.16.1

Le caractère unique de la plaque daguerrienne étant un frein à la diffusion, on publie des gravures ou des lithographies d’après des daguerréotypes. Les Excursions daguerriennes, éditées entre 1840 et 1844, comportent plus de cent vues que l’opticien N.M.P. Lerebours a fait exécuter en Europe, en Afrique et en Amérique et que des graveurs ont reportées sur cuivre.

On y ajoute des promeneurs et des voitures pour faire "plus vrai" et combler ces "trous de mémoire chimiques". Le peintre d’histoire Horace Vernet travaille pour Lerebours au Proche-Orient, Frédéric Goupil-Fesquet en Egypte et Lotbinière en Grèce.

En 1843, on peut lire dans The Edinburgh Review que ces gravures "donnent réellement l’impression que l’on se trouve devant les monuments ou les paysages". La même technique est employée en 1840 pour un autre livre illustré de lithographies : Paris et ses alentours en daguerréotype.

"Avis de l’éditeur" précédant les Excursions daguerriennes de Noël-Marie Paymal Lerebours (1843-1844) :

    "Grâce à la précision soudaine du Daguerréotype, les lieux ne seront plus reproduits d’après un dessin toujours plus ou moins modifié par le goût et l’imagination du peintre. Comme les ressources de l’art graphique vont s’étendre et varier avec lui ! que ne fera-t-on pas avec un tel auxiliaire ! Il se passe peu de jours qu’on ne signale de nouvelles applications ; déjà avec les microscopes on reproduit les corps amplifiés ; c’est ainsi que la galerie de M. Lerebours réunit à des vues pittoresques d’une grande beauté quelques charmantes académies, des objets d’histoire naturelle, d’archéologie. Quelques minutes suffisent pour saisir les images, mais il faut un temps considérable pour les reproduire sur l’acier [de la gravure] avec tous leurs détails.

    La préparation première, toute mathématique, la justesse rigoureuse des lignes principales ne refroidissent pas l’œuvre et ne gênent en rien l’inspiration de l’artiste. Après avoir obtenu le report sur acier d’un calque à la pointe sèche, par lequel la marche du travail se précise, la part spéciale de l’artiste, dans l’exécution, est de compléter par la couleur l’expression des sites, des monuments ou des objets représentés.

    Les vues que nous annonçons formeront un recueil in-4°. Ces vues, prises dans diverses parties du monde, sont gravées par des artistes du premier rang : MM. Himely, Salathé, Martens, dont le talent fin et original se distingue par une qualité primante, la netteté.

    C’est parce que l’aqua-tinte est le genre qui ressemble le plus à la nature, qu’on s’y est arrêté. On a choisi l’acier pour base de travail, parce qu’il permet d’unir la finesse à la solidité.

    Les gens du monde rechercheront cette belle collection de vues, ils la rechercheront pour son exactitude et son expression. M. Lerebours a choisi les épreuves qu’il fait graver dans sa galerie, composée de plus de 1200 planches, exécutées en partie par ses voyageurs et parmi les épreuves les plus remarquables rapportées d’Orient par MM. Horace Vernet et Goupil.

    Les vues domineront dans ce recueil. Ce seront, ainsi qu’il a été dit plus haut, des vues de Paris, de France, d’Italie, d’Allemagne, de Suisse, d’Angleterre, de Constantinople, Jérusalem, Damas, Le Caire, les Pyramides, etc. On y joindra encore, comme preuves de ressources et de la flexibilité du procédé, quelques calques de vases très rares, de meubles précieux, d’armures fameuses, ornements, etc. Le nombre de ces dernières planches sera toutefois très limité.

    Ces essais brillants ne peuvent manquer d’intéresser les amis des arts, car ils sont une incontestable extension de la gravure. Que de services ne rendrait pas déjà le Daguerréotype, alors même qu’il ne ferait que propager la connaissance des monuments, des objets d’art uniques ou presque inconnus, enfouis dans les cabinets des collecteurs et des savants.
    Les vues gravées seront animées par des figures. Lorsque les épreuves faites sur les lieux n’en auront pas, on y suppléera par quelques groupes pris dans des croquis tracés d’après nature dans les mêmes localités.

    Ce nouveau recueil sera publié par livraisons de quatre planches, accompagnées d’un texte explicatif dû à des écrivains distingués.

    M. Jules Janin a rédigé plusieurs notices des premières livraisons.

    M. Emmanuel de Lascases, qui fait voile en ce moment pour Sainte-Hélène, prendra dans l’île quelques-unes des vues que les traditions sur l’empereur rendent les plus intéressantes. M. de Lascases a bien voulu nous les promettre en partant.

    M. Edmond Jomard, qui parcourt en ce moment l’Espagne, nous fournira de magnifiques vues des parties les mieux conservées de l’Allambra. On dit que l’effet de ces planches est magique."

Excursions Daguerriennes - [p.25] Saint Paul à Londres - 1842 - LEREBOURS - Inv. 2004.16.1

Excursions Daguerriennes - [p.25] Saint Paul à Londres - 1842
Noël-Marie Paymal LEREBOURS
Lithographie
H. 27 x L. 76 cm
Inv. 2004.16.1

 

Excursions Daguerriennes - [p.41] Pyramide de Chéops - 1842 - LEREBOURS - Inv. 2004.16.1

Excursions Daguerriennes - [p.41] Pyramide de Chéops - 1842
Noël-Marie Paymal LEREBOURS
Lithographie
H. 27 x L. 76 cm
Inv. 2004.16.1


Excursions Daguerriennes - [p.61] Les arènes de Nîmes - 1842 - LEREBOURS - Inv. 2004.16.1

Excursions Daguerriennes - [p.61] Les arènes de Nîmes - 1842
Noël-Marie Paymal LEREBOURS
Lithographie
H. 27 x L. 76 cm
Inv. 2004.16.1


Excursions Daguerriennes - [p.145] Les cascades de Tivoli - 1842 - LEREBOURS - Inv. 2004.16.1

Excursions Daguerriennes - [p.145] Les cascades de Tivoli - 1842
Noël-Marie Paymal LEREBOURS
Lithographie
H. 27 x L. 76 cm
Inv. 2004.16.1

Excursions Daguerriennes - [p.227] Église de la Marine à Stockholm - 1842 - LEREBOURS - Inv. 2004.16.1

Excursions Daguerriennes - [p.227] Église de la Marine à Stockholm - 1842
Noël-Marie Paymal LEREBOURS
Lithographie
H. 27 x L. 76 cm
Inv. 2004.16.1

Retour